Zigbee vs zwave

Zigbee vs zwave
0

Bonjour Gwenael,

Merci pour ta réponse.

Tu as raison, il y a une subtilité au réseau “maillé” que je n’avais pas évoqué, c’est sa capacité à s’adapter si un noeud ne répond pas ou plus, visant à rendre le protocole plus fiable et plus robuste face aux perturbations auxquelles le sans fil, par nature, peut être soumis.

Si j’ai bien compris ce que tu as écrit, le protocole Zigbee n’offre pas cette possibilité d’adaptation ? Faut-il associer un équipement à sa place définitive ? Et si tu en rajoutes un autre ensuite à mi-chemin entre deux capteurs éloignés déjà en place ? Les nouveaux capteurs vont-ils s’adapter et changer leur mode de fonctionnement ? Que se passe t-il si tu déplaces un capteur ? Toutes ces questions sont essentielles pour avoir un bon réseau fiable et robuste, dès qu’on s’éloigne un peu ou si l’on a des murs en pierre par exemple, ou si on étend le système à l’extérieur de la maison.

On peut demander au controlleur Z-wave de recalculer les routes sur l’ensemble du réseau à tout moment. Bien sur, on peut aussi contraster cela avec le fait qu’heureusement que le Z-wave permet de faire ça, sachant que lorsqu’il émet, ce sont des émissions de très faibles puissance et très courte dans le temps, donc très sensibles au perturbations. Je ne dis pas que Zigbee fait mieux sur ce point, je n’ai pas d’information sur la puissance et durée d’émission de ce protocole qui est aussi un protocole basse consommation.

Un exemple fonctionnant à l’opposé serait par exemple le protocole Chacon sur le 433 Mhz, émettant une rafale d’information, en répétition, en espérant qu’une d’entre elle arrive à destination. Moins sensible à la “petite” perturbation, mais aussi moins robuste puisque sans accusé réception des trames et réémission si nécessaire.

Le Zigbee offre t-il systématiquement l’accusé réception ? Quid de la réémission ? Nombre de tentatives ? Toujours sur la même route ? Nombre de noeud maximum dans le maillage ? Recalcule des routes ?

Edisio qui sur le papier à l’air prometteur, en parlant de maillage. Quid de la réémission ? Accusé réception des trames ? Adaptation sur le maillage ? Et cette question sans réponse…sécurité utilisée ?

Bonne journée.

Comme je l’ai dis dans le message précédent, la certification zigbee est très tolérante, donc même si certaines choses sont communes, d’autres peuvent changer d’un appareil a l’autre.
Ce n’est pas la jungle non plus, mais tu ne trouveras pas QUE des constantes.
Sur le site de zigbee alliance, tu peux voir le rapport des appareils qui ont reçu la certification, et tu peux voir les vérifications qui ont été faites, si tu veux voir les “constantes” non négociables.
Je possède une passerelle universelle avec 6/7 marques différentes et crois moi y a de grosses différences. Par exemple philips “spame” l’état de ses lampes, tandis que ikea envois juste une info lors d’un changement d’état. Une autre marque en cas de problème quitte le réseau toute seule et redemande a revenir.

Sinon oui, le reseaux zigbee permet cette adaptation, Lors d’un routage il choisit lui même la meilleure route. Il mesure bien la qualité du réseau entre les nodes.
Oui, toutes les trames envoient un accusée de réception.

Regardes juste sur wiki, tu as gavé d’info sur le zigbee. Notamment pour le maillage car ça c’est normalisé (pas de maillage > pas de certification), après pour tes questions du genre “Nombre de tentative” et “réémission” je ne peux pas répondre je n’ai jamais vu de mes yeux une trame rater (en cas d’erreur de com je n’ai generallement pas de retour simplement) et jamais vu d’info la dessus, mais je suis presque sur que ça dépend du coordinateur car surement non normalisé.
Ensuite le réseau n’est pas tout, l’appli aussi a son mot a dire, elle envoie une commande, elle reçoit une erreur en réponse, c’est a elle de relancer la commande, pourquoi ce serait au réseau ?

Je ne connais pas le zigbee Edisio, donc je ne peux pas te parler d’eux, mais si tu utilises du matériel 100% constructeur, sache qu’ils ont une grande liberté sur ce qu’il peuvent faire. Ce n’est pas parce que tes lampes Philips marchent a fond avec la passerelle HUE, que ton réseau Edisio marchera pareil.

Pour la sécurité considères qu’ils partent sur le strict minimum (celui de la norme Zigbee). Sinon ils en feraient la pub.

Bonjour Gwenael,

Merci pour ta réponse.

Un complément d’information sur la partie “la couche applicative aussi a son pot a dire” : oui. Je suis daccord. Mais attention de ne pas mettre la stratégie de réémission et de nombre de tentative par trame dedans : selon le modèle OSI, la couche applicative s’occupe de la logique applicative. Cas nominal, et échec de transmission, ok. Mais ce sont bien les couches inférieurs qui opèrent la stratégie de robustesse et de sécurité de la communication. D’ailleurs la couche applicative ne doit pas avoir la notion de trame.

En effet on distingue logique applicative de protocole de communication. Cela permet :

  • une réutilisation du protocole de communication pour plusieurs applications
  • pour une application donnée de changer le protocole de communication sans avoir a réécrire l’application.

Merci pour toutes les informations et ton point de vu intéressant que tu apportes sur le zigbee et edisio.

Bonne journée,
Cdt
Pierre (Mav3656)