Solution propriétaire ou solution ouverte ?

Dans plusieurs fils de discussion on retrouve des pro somfy, des pro jeedom, des pro eedomus …

Et si vous exposiez votre point de vue sur la question ?

Qu’est ce qui fait qu’une solution est meilleure qu’une autre à votre avis ?

A choisir, opteriez vous pour une solution propriétaire, souvent plus simple à utiliser, ou au contraire une solution ouverte, mais demandant en général un peu plus de compétences techniques ? Le débat est ouvert !

Vous êtes plus pour:

  • Une solution propriétaire
  • Une solution ouverte

0 votant

J’ai voté POUR une solution ouverte VS une solution propriétaire, comme j’aurai voté pour la paix VS la guerre, la santé VS la maladie, l’abondance VS la faim, la prospérité VS la misère…
La question ne se pose pas en ces termes et ma réponse sera pragmatique :
Je suis un Pro qui vend et installe du Somfy, mais pas que. Je ne me défini donc pas comme un pro-Somfy au sens de « partisan », mais je reconnais que c’est l’essentiel de mon activité.

Pourquoi ? Quels sont les avantages ? (je laisse le soin aux « pro-autres solutions » de développer les inconvénients, même si j’en connais et reconnais quelques uns).
Voici mes 10 arguments en faveur des solutions Somfy (qui ne sont pas sortis des brochures de la marque) :

1 - La marque Française est connue du grand public et disponible partout (le web, la GSB, les installateurs, sauf boulangers et charcutiers pour l’instant).

2 - Les utilisateurs de motorisations Somfy sont très nombreux, il suffit donc d’installer une TaHoma pour animer tout ça. En ajoutant quelques capteurs sans fils on améliore le confort et la performance énergétique en fonction des saisons, ils ont déjà un pied dans la domotique avec les équipements déjà en place chez eux : Volets, portail, porte de garage.

3 - C’est également vrai avec Velux, Hitachi et autres radiateurs « connectés » compatibles Tahoma.

4 - Il y a des millions d’automatismes RTS ou io installés dans le monde, il sera donc très facile des les « domotiser » avec TaHoma, ce sera plus compliqué pour les utilisateurs Bubendorff ou autres protocoles propriétaires et seuls les utilisateurs d’automatismes filaire auront vraiment le choix et l’ouverture.

5 – La solution TaHoma permet déjà de gérer l’ensemble des équipements qu’on trouve dans une majorité de logements : automatismes, accès, éclairages, chauffage/clim, sécurité. Elle ne gère pas encore les piscines, aquariums, bassins, boîtes à lettres et autres équipements ou fonctions plus exotiques et spécifiques.

6 - Les « ouvertures » sont certes très limitées en Z-Wave et EnOcean, compatibilités présentes pour rendre TaHoma plus « sexy », mais l’intégration est plutôt bien faite avec Philips Hue, Honeywell ou Hitachi, par exemples. Je rêve d’y trouver Netatmo ou Sonos, peut-être un jour…

7 – Tout le monde n’a pas les compétences, l’envie ou le temps de mettre les mains dans le cambouis pour se confectionner « sa » solution domotique ; j’observe d’ailleurs que nombre de ces solutions « cousues main » qu’on voit sur les forums sont souvent des usines à gaz, coûteuses et peu performantes, quand elles finissent par faire CORRECTEMENT le job.

8 – TaHoma est une solution vivante et évolutive avec des mises à jour et des nouveaux produits qui arrivent régulièrement. C’est une solution pérenne qui dispose d’un réseau d’installateur, si nécessaire, ce que n’ont pas bon nombre d’acteurs de la domotique.

9 – La garantie constructeur va jusqu’à 5 ans sur certains produits, qui peut en dire autant ?

10 – La mise en œuvre est hyper simple et rapide.

3 J'aimes

J’ai voté pour une solution ouverte mais je dois reconnaitre que le plaidoyer de @Robert-P ne manque pas d’arguments et montre tout l’intérêt d’une solution comme celle de Somfy et sa Tahoma.
Toutefois me concernant et étant pro Vera donc assez seul :wink: Je vois essentiellement trois arguments souvent repris : L’indépendance par rapport au Cloud, les plugins et les scripts Luup.
Ensuite tout dépend de son niveau en électricité et en informatique mais aussi du niveau de complexité de la domotique souhaitée. Beaucoup d’entre-nous se lancent sans vraiment établir un cahier des charges précis.
@Robert-P La Tahoma n’est pas en vente chez les charcutiers mais elle doit l’être chez les Boulanger ! Ouais…Fallait que je la fasse :smiley:

1 J'aime

Effectivement, je n’avais pas pensé aux Boulanger… :slight_smile:
L’avantage incontestable d’une Vera est son indépendance par rapport aux solutions Cloud.
Pour les scripts encore faut-il qu’ils soient dans un langage correctement documenté et pour les plugins c’est discutable.

Le problème pour les protocoles “fermés”, c’est qu’il y a une position dominante (https://fr.wikipedia.org/wiki/Abus_de_position_dominante) sur ce produit.
Aujourd’hui, si j’ai du IO chez moi (notamment Velux), et que je veux utiliser ce protocole avec une BOX, je n’ai pas le choix de ma box. Et ça, c’est dommage

Bonjour,
Il existe une interface io qui permet de piloter des équipements io depuis un contact sec, donc depuis n’importe quel autre système.
Bien sur dans ce cas le retour d’information intrinsèque aux moteurs io ne sera pas disponible.
Après lecture du wiki, je ne crois pas qu’il y ait “positon dominante”.

ha oui?
Cette solution nécessite quoi ?(je connais la réponse, mais je vous laisse éclairer ma lanterne au cas ou j’ai mal compris cette solution bâtarde, couteuse, et, comme vous le mentionnez, incomplète.)
Pour info, je ne suis pas en filaire pour les contrôler, que via la télécommande IO

Vous avez raison, il n’y a pas vraiment de position dominante, car la concurrence existe. D’un point de vue légal, pas de souci. Mais comme la “domotique” arrive après que les gens se soient équipés en produit IO/RTS, certains regrettent ce choix de produit plus tard, car ils n’ont pas/plus vraiment le choix.
Pour preuve, chez moi tout est (quasiment) domotisé, sauf mes Velux (et les stores qui vont avec), car l’achat date d’avant que je commence la domotique. De mon point de vue (je parle en tant qu’individu), il y a une position dominante de la part de Somfy sur ce produit/protocole, car je n’ai pas vraiment le choix.
C’est presque bête, car quand j’ai investi dans une BOX, pour moi l’intégration des Velux ne poserait pas problème (c’était la seule chose pilotable chez moi à l’époque), et serait l’un des premiers trucs que j’aurais fait. 3 (voir 4 ans) plus tard, c’est la seule chose que je n’ai pas encore pu intégrer à ma domotique…

p.s : mon 1er commentaire était une réponse sur un autre post (zwave et Enocean), mais il a été déplacé ici. Juste pour comprendre le contexte du 1er commentaire. :wink:

Interfaces io / CS réf. KLF-50 et interface répéteur réf . KLF-100 de Velux

Après, je suis d’accord avec votre discours cité plus haut.
Demain si quelqu’un souhaite intégrer chez lui de la domotique, qu’il n’est pas “à l’aise” avec ce genre de produit, en qu’en plus il a chez lui du IO et/ou du RTS, je lui conseillerais vivement la Tahoma.

Pour une grande catégorie de personne, je sais que c’est très rassurant d’avoir une société reconnue derrière une technologie, d’avoir un support/garantie plus simple que via des forums ou ouverture de tickets online, d’avoir un GSB comme Leroy Merlin pour la vente/garantie et le conseil/support (même si ça reste à démontrer cette partie).
Je dirais même que si un jour Tahoma “assure” sur la prise en charge des modules zwave (pas juste un logo avec 2-3 modules supporté, mais une réelle intégration, comme le font aujourd’hui les box les plus connues qui intègrent quasiment tous les produits zwave et cela très rapidement), peut être je commencerais à réfléchir à cette box. (cette partie faut que je la creuse, mes infos datant un peu)

Pour moi, ce sont 2 cibles différentes. Il me semblerait tellement simple et logique qu’un jour on nous sorte une clé usb IO qui s’intégrerait sur nos BOX domotique, afin de pouvoir contrôler ces produits.
En attendant, des personnes se renseignent sur un concurrent de Velux, qui lui propose du zwave, et peux déclencher une perte de marché sur les fenêtres de toit, que à cause de ce choix de fermeture de protocole…

Bref, 2 cibles différentes, que Velux, Legrand, Somfy et autres devraient prendre en compte. L’un n’étant pas incompatible avec l’autre, car pour rappel, quelque part c’est la première catégorie (les ouverts) qui lancent un peu ce marché, et permettent aux autres de s’infiltrer dans ce marché juteux.

Très (trop) chère pour intégrer 3 Velux + 3 Stores.
C’est juste prohibitif!!! Autant acheter la Tahoma directement, juste pour le IO, non?

Tout à fait d’accord avec @lecameleon99 ce sont les protocoles ouverts qui ouvrent les marchés.
Espérons qu’un jour il y aura des clés USB io Homecontrol…

2 J'aimes

C’est clair que ça n’est pas donné.

@Pat vous êtes la seule personne à avoir voté pour une solution propriétaire…
Oui, le vote n’est pas secret.
Même moi qui en défend une j’ai voté pour l’ouverture.
Pouvez-vous argumenter ?

Bonjour,

C’est une erreur de clic :smiley: (corrigé). Je suis plutôt pour une solution ouverte et multi protocoles. Utilisateur de la box eedomus, je suis très content de pouvoir choisir des capteurs en fonction de mes besoins (DI-O, Z-Wave, Oregon…),

Les solutions type Tahoma sont peut-être intéressantes mais n’offrent pas la “souplesse” de ma box au niveau de la programmation et des scripts (ce qui est vrai pour un tas d’autres solutions non propriétaires). De plus avec ma box, je trouve que j’ai plus de choix au niveau des capteurs et actionneurs et à des prix beaucoup plus intéressants. J’ai fait la bêtise de me laisser tenter à mes débuts par des solutions dédiées (type thermostat, suivi de consommations, lampes …) et je me retrouve avec des API à gérer pour centraliser les informations (sans compter sur les impondérables au niveau disponibilités du cloud pour ces appareils)…

J’ai travaillé pendant 20 ans dans la GTB et je connais bien le problème des solutions propriétaires, il y a a toujours quelque chose de mieux adapté chez “les autres” mais on ne peut pas l’interfacer facilement avec sa propre solution (quand c’est possible).

En tant que particulier, je suis demandeur de solutions simples, faciles à mettre en place et à des prix intéressants et, sutout, je ne veux pas être “prisonnier” d’une marque ou d’un protocole propriétaire. Par contre, il est vrai, que en tant que professionnel, je trouvais beaucoup plus simple d’utiliser la solution “maison” avec ses UTL, capteurs et actionneurs (gain de temps au niveau développement, installation et SAV) mais, dans ce cas, le coût de l’installation n’est plus à la portée de la majorité des particuliers, quant à modifier l’installation …

En conclusion, je dirai :

  • solution propriétaire : pour les pros (et les particuliers ne voulant pas se compliquer l’existence) mais coût élevé
  • solution ouverte : pour les particulers désirant garder la maitrise de leur installation et des coûts (et, bien évidemment, les geeks comme moi qui adorent “s’amuser” avec les derniers produits : box domotique, raspberry, linux…). Solution à proscrire, à mon avis, pour un pro (trop de SAV à prévoir ;-))
3 J'aimes

Après, voilà aussi une réalité :
Si demain je vend ma maison, si j’ai du somfy, je peux laisser et vendre ma maison comme une maison connecté.
Avec une autre solution, a part faire de l’après vente, vaut mieux partir avec sa box et ses modules sous le bras, que ça ne soit pas/plus utilisé…
Ça reste quand même une triste réalité…

5 J'aimes

Tout cela fait penser au débat IOS vs Android. Merci Robert-P pour vos arguments en faveur de la technologie Somfy. Tout est dit sur la choix d’une solution propriétaire. Comme le dit Pat, le propriétaire est perçue comme “solutions simples”. Si je suis chez Apple, je suis content quand je sais que la panne de mon iphone trouveras rapidement une réponse. C’est l’avantage d’un environnement réconfortant. On ne se pose pas de questions et ça se paie.
J’observe que pour être sur ce forum c’est que forcément on appartient au monde des curieux, il est donc fort logique que le vote aille majoritairement en faveur des solutions ouvertes. Et oui encore heureux que les solutions ouvertes existent et les “aficionados” aussi, car se sont eux qui font aller de l’avant la technologie.
Alors oui c’est quand même pénible ces solutions propriétaires qui ne répondent pas toujours à tous les défis technologiques et où il faut débourser plus. Mais il faut reconnaître que leur solutions fonctionnes souvent super bien.
Et oui merci les solutions ouvertes pour vos innovations, pour vos différences. On regrette dans bien des cas le manque de stabilité dans le service.
Voilà pour ma part je trouve que la domotique a encore bien des progrès à faire. Globalement manque de souplesse et environnement instable. Sans compter la multiplicité des protocoles qui n’arrange rien.
Et comme me disent souvent mes clients ; “mais ça sert à quoi de dépenser 40 euros sur un actionneur pour commander une ampoule ?”
Je vote solution ouverte.

5 J'aimes

Le prix d’une solution “propriétaire” est souvent mis en cause, mais franchement il n’est pas évident du tout qu’elle soit plus chère qu’une solution qui se dit “ouverte” au final…

Bonjour,
Alors oui, une fois de plus je vais m’inscrire en faux. Le problème du propriétaire peut être certes son prix mais pas toujours. L’inconvénient du propriétaire est justement comme son nom l’indique, le manque d’interroperabilité. Mais parfois, l’un rejoint l’autre. Qui se souvient que le dernier legrand n’est pas rétro-compatibile avec l’ancien protocole de la maison ??? Ce qui en fait aussi du coup, une solution chere au final.
Enfin pour répondre à un argument ci dessus, qui cite Apple, l’inconvénient du proprio est aussi de vendre un téléphone à 1000 euros quand il faut 200 de matériel. Le fait d’avoir un OS ouvert permet une concurrence et au final, le consommateur est gagnant. Le jour où votre module fibaro est mort et fibaro aussi, nodon ou aeon labs pourront le remplacer. Si somfy ou legrand meurt, voir abandonne la Domotique, et votre module après. Et bien il n’y a rien à faire que de pleurer.
L’ouverture permet une liberté au client et à l’industriel, des possibilités que les vieux industriels (somfy, legrand, delta dore…) n’ont pas compris semble t il. Jeedom (que je n’ai pas) ou des boîtes comme xee, netatmo, eux, ont compris. L’api permet de se greffer sur des systèmes plus larges et donc de vendre dans le monde entier et en plus il y gagne ensuite en créant un écosystème interne.
Ce sont 2visions différentes, je préfère la 2e mais nous verrons dans 10 ou 15 ans qui aura eu raison. Mais aujourd’hui, entre BT, zwave et zig bee ce seront ceux ci à mon avis les grands gagnant.

Vous parlez de protocoles, eux aussi apparaissent et disparaissent, comme les produits et parfois même les constructeurs, une solution “ouverte” ne garanti rien, celui qui s’est équipé d’une Zibase contrôlant du X10, de l’Oregon, du ZWave, de l’EnOcean, du DD et du RTS le sait bien…