Se dépanner avec la box domotique en panne

*Ingénieur électricien, passionné par le GTB et la Domotique dès leurs balbutiements dans les années 90, à la retraite, je continue à suivre quotidiennement l’actualité et à expérimenter.

# Dépannage urgent en cas de box domotique HS

## La fonction indispensable

Il s’agit de pouvoir commande la mise en marche et l’arrêt du chauffage d’une résidence secondaire à distance

La solution existante

Une box EEDOMUS associée à des modules actionneurs FIBARO FGS actionne des contacteurs commandant la mise en fonctionnement de la pompe à chaleur et celui des ventilo-convecteurs.

Elle assure aussi d’autres fonctions moins primordiales

On peut donc à distance via un PC ou le smartphone mettre en marche le chauffage en temps voulu pour arriver dans une maison chaude

La panne

Suite à des orages (bien qu’un onduleur existe) ou de vieillesse, la box est devenue injoignable… donc pas de chauffage.

Ceci ajouté à la défection successive de diverses interfaces me faisant douter sur la validité des composants utilisés (composants à mon avis trop grand public), et la tendance actuelle sur l’évolution des protocoles ‘a amené à prévoir un moratoire sur le choix d’une nouvelle box de remplacement.

Mais il faut absolument commander le chauffage à distance, la t° descendant à l’intérieur jusqu’à 2°C, il faut 48h pour arriver à un 16°C supportable ! … et avec une dépense minime.

La solution de dépannage

Un Google HOME : 25.5€ lors des black Fridays

Deux prises compatibles TP-Link : 17.97 € pièce

Deux câbles souples sont reliés d’un côté aux bobines des contacteurs (pompe à chaleur et convecteurs) et de l’autre côté par une fiche II+T aux prises TP Link.

Le tout sur une multiprise près du tableau électrique équipé des modules domotique

Le Google Home est assigné à ma maison secondaire

Petit bonus le Google Home s’apparie à des éléments déjà affectés à la box domotique (Pont Hue, et autres modules compatibles… que je n’ai pas encore appariés par manque de temps, et trop content que le dépannage fonctionne)

Conclusion

Fonctionnement satisfaisant avec un coût réduit et peu de travail

Les liaisons volantes n’étant pas très pro ni sécurisante, ce n’est que provisoire, mais je songe sérieusement à fédérer ma domotique autour d’un assistant personnel compte tenu de la convergence prévisible des protocoles domotiques et du nombre déjà important des matériels compatibles, de la facilité d’intervention à la voix par les autres occupants… mais la question de la sécurisation et confidentialité des données est à voir de près.

3 J'aimes