Domotiser chaudiere fioule

Bonjour,

J’achète une nouvelle maison bientôt et je quitte une maison entièrement domotisé avec jeedom.

Dans la nouvelle maison, le chauffage est un chauffage central au fioule avec une chaudière.

Je compte deja acheter des têtes thermostatique pour les radiateurs. Cependant je ne comprend pas bien comment actionner la chaudière en elle même.

Vos conseil me serait d’une grande aide

Merci d’avance

Cordialement

Adin

Bonjour Adin,

Pour moi l’intérêt des têtes connectés se situe à deux niveaux:

  • La possibilité de faire varier la consigne de certaines pièces dans la journée (exemple: une chambre d’enfant qui serait chauffée à 21°C lorsqu’elle serait occupée pour jouer ou faire des devoirs et qu’on abaisserait à 19°C pour la nuit)
  • la fonction détection d’ouverture de fenêtre qui ferme le radiateur s’il y a une chute brutale de la temp int et inversement…

Si tu veux limiter ta conso quand la maison est inoccupée, mieux vaut agir sur la chaudière…

Si ta chaudière est ancienne avec un simple thermostat d’ambiance dans la zone jour:
L’offre Netatmo me semble la plus complète car elle intègre un régulateur général “intelligent” qui est adapté à ces systèmes. Et en complétant avec les têtes du même fabricant tu pourras obtenir un système optimal (donc pas forcément sur tous tes radiateurs…).

Si tu disposes d’une chaudière avec une régulation de loi d’eau (ce qui est rare mais possible), il y normalement un régulateur avec une sonde à l’extérieur et une vanne de mitigeage qui fait varier la température de départ selon que la température extérieure (exemple: pour -5°C départ à 55°C et à+10°C départ à 40°C)
Soit tu changes ce régulateur par un régulateur connecté, soit tu peux toi-même le faire via ta box en intégrant un capteur extérieur et un module qui fera varier l’ouverture de la vanne (voir les tutos sur le forum)…Tu pourras ensuite utiliser des têtes connectées pour gérer les pièces qui le justifient.

Avant de te lancer dans l’optimisation de ta régulation sache que les 3/4 des installations de chauffage central n’ont jamais été équilibrées et que cette absence d’optimisation génère 25 à 30% de surconsommation (je suis affirmatif car c’est mon job d’expertiser ce type de système):

  • la pompe tourne en vitesse moyenne ou max ou lieu d’être en petite vitesse
  • la température de départ de chauffage est 10 à 20°C au dessus de ce qu’elle pourrait être

Je te recommande donc de d’abord te pencher sur l’état général du réseau de tuyauteries ainsi que sur les radiateurs.

Ton réseau a-t-il été “désembouer”?

A la mise en service un “bon” chauffagiste doit normalement faire une équilibrage: les T de réglage des radiateurs des plus près au plus loin de ta chaudière doivent être plus ou moins bridés…afin que l’ensemble des radiateurs soient alimentés simultanément.
En pratique ce n’est pratiquement jamais fait, et ce sont les têtes thermostatiques qui compensent ainsi que la pompe qui est forcée et la température de départ qui est majorée.
Quand j’interviens sur ce type de diagnostic, je démonte toutes les têtes et je monte le chauffage pour qu’il fonctionne en continu. Après 15 à 20 min je prends les températures d’entrée et de sortie de chaque radiateur. Normalement toutes les températures d’entrée doivent être à peu près identiques. Pour les températures de sortie, si elles sont proches de celles d’entrée c’est que le débit est trop important, si au contraire l’écart est important ça signifie que le radiateur est mal alimenté car il est éloigné et/ou que le circuit est emboué.
Logiquement en pleine saison de chauffage, on doit avoir un écart de 15/20° entre l’entrée et la sortie (exemple: 65/50)

Pour mémoire les têtes thermostatiques ont été inventées pour palier la variation de besoin de chauffage selon la présence du soleil dans les diverses pièces…
Logiquement, la puissance des radiateurs a été déterminée selon le cas le plus défavorable (la temp ext mini et sans apports solaires).
Le rôle des têtes est juste de brider le débit du radiateur lorsque le soleil apporte de la chaleur dans la pièce.

Bonne continuation.

Seb

1 J'aime