Contrôle des prises et des luminaires

Tags: #<Tag:0x00007f02fcfd0178> #<Tag:0x00007f02fcfd0088> #<Tag:0x00007f02fccb7e50>

Bonjour à tous,

Je fais actuellement construire une maison et j’aimerais y mettre un peu de domotique. Mes connaissances sont malheureusement assez limitées dans ce domaine et c’est pour cela que je fais appel à vous.

Mon besoin est relativement simple. J’aimerais être en mesure lorsque je pars de chez moi de m’assurer que tout est éteint. Cela inclus les luminaires mais également les appareils électriques (à quelques exceptions près comme le frigo, la PAC, la VM,…). Si ce n’est pas le cas, j’aimerai pouvoir le simplement, sans repasser dans toutes les pièces.

En farfouillant sur Internet, je pense avoir trouvé une solution qui répondrait bien au besoin : utiliser des adaptateurs euFIX (https://www.eutonomy.com/fr/products/fr-eufix/) directement sur le tableau électrique avec à l’intérieurs des modules Fibaro. L’idée est d’éviter d’installer des modules Fibaro derrière chaque prise et chaque interrupteur.

Mes questions sont les suivantes :

  • De ce que j’ai compris, les adaptateurs euFIX peuvent directement se brancher sur le disjoncteur d’une ligne d’un tableau électrique et donc contrôler tous les équipements qui sont sur la ligne. Est-il possible de faire cela et donc de connaitre l’état de la ligne et de l’activer/la désactiver ?
  • Si cette solution est possible, est-elle optimale ou existe-t-il de meilleurs moyens de le faire ?
  • Les adaptateurs euFIX permettent d’accueillir les modules Fibaro suivants : FGS-223, FGS-222, FGS-213, FGS-212, FGR-222, et FGD-212. Celui qui me parait adapté pour ce que je veux faire est le FGS-213 mais j’ai du mal à bien voir les différences entre chaque module. Quel est celui qui répond le mieux à mon besoin ?

Je vous remercie par avance pour vos réponses et vos conseils.

Mauvaise approche.

Si tu veux tout centraliser dans ton tableau, il faut partir sur des solutions filaires (KNX, IPX800, etc), mais c’est quasi impossible à mettre en pratique sauf à refaire l’intégralité de son électricité… donc rénovation lourde de la maison.

Les modules Fibaro que tu souhaites, c’est du Z-Wave, donc réseau maillé (je te laisse te renseigner), et sont conçus pour être installés au plus proche de la charge à piloter. Donc derrière les interrupteurs de lumières, de volets roulants, etc.
Il existe les prises murales Walli encastrées qui supportent 16A, ou des Wall Plugs affleurants sur les prises standards pour les appareils branchés dessus.

Les installations de modules Z-Wave dans le tableau électriques sont utilisés dans des cas bien particuliers. Typiquement le télérupteur de la lumière du couloir qu’on remplace par un module domotique. Dans ce cas, les supports Eutonomy que tu cites sont parfaits pour une intégration propre.

Chez Fibaro :

  • FGS : modules “switch”, c’est à dire avec 1 ou 2 relais selon le besoin. Pour piloter potentiellement n’importe quel appareil en ON/OFF. A choisir en version contact-sec ou non selon le besoin.
  • FGD : Dimmer, donc variateur pour les lumières dimmables. Ils peuvent être utilisés sans neutre, même si c’est souvent galère et qu’il est préférable de tirer le câble de neutre derrière l’interrupteur (sans neutre, on s’expose aux problèmes classiques de mauvaise variation, scintillement des LED mêmes éteintes, etc…). IL existe un bypass censé résoudre ces problèmes, mais ce n’est pas tout le temps le cas…

Évidemment il te faudra une box/logiciel domotique pour piloter tout cela.

Bonjour Lazer,

Merci beaucoup pour ta réponse.

Je voulais éviter de multiplier le nombre de modules, principalement pour une histoire de coût, mais j’ai compris que je n’avais pas trop le choix. L’avantage est que je pourrais contrôler plus finement les différents éléments.

Étant donné que je vais changer d’approche et plutôt me placer derrière les interrupteurs, as-tu des conseils à me donner sur les modules à utiliser ? j’étais parti sur des Fibaro car il est possible de les placer dans les adaptateurs euFIX mais je suis ouvert à toutes autres propositions qui auraient un bon rapport qualité prix.

Concernant le protocole, je pensais utiliser les détecteurs d’ouverture Sensative (https://www.domadoo.fr/fr/peripheriques/3200-sensative-capteur-d-ouverture-extra-fin-z-wave-strips-guard-7330985122972.html) qui sont en Z-Wave+ donc je m’oriente plus vers du Z-Wave.

Concernant la Box, je comptais partir sur un Raspberry PI avec Jeedom.

En fait tu n"as pas trop le choix, je ne sais pas ce que tu imaginais faire en limitant le nombre de modules au tableau ? Couper une ligne entière, comme on le ferait avec un disjoncteur ? Moyen moyen, tu ne sais pas ce qui est branché d’autre sur la ligne… et comment gérer le réarmement ?
Pas très viable comme solution. Disons que la magie n’existe pas, et que pour répondre pragmatiquement à ton besoin, il faut pouvoir piloter individuellement chaque module.

Si tu pars sur du Z-Wave, c’est clairement le protocole “roi” du sans fil, et de très loin… mais aussi l’un des plus cher.
Aujourd’hui tu as plein d’alternatives, parmi les plus populaire on peut citer Zigbee (plein de marques), ou carrément Wi-Fi (les modules Shelly ont bonne presse)

Perso mon conseil sera forcément du Fibaro derrière les interrupteurs, normal, c’est ce que j’ai depuis 7 ans, et j’en suis hyper satisfait.

Rapport qualité/prix ? C’est quoi ça, perso je connais pas. Le prix, je sais le chiffrer (forcément), mais la qualité, tu fais comme toi ?
Une Mercedes a un meilleur rapport qualité/prix qu’une Renault car elle est très largement plus fiable et équipée, pourtant la plupart des gens te diront que la Renault a un meilleur rapport qualité/prix car elle est tout simplement moins cher. Le prix, on sait le chiffrer, mais pas la qualité, c’est purement subjectif.
Donc à toi d’étudier le marché, de prendre en compte les critères qui te paraissent important.
La discussion Z-Wave (Fibaro) versus les autres protocoles / marques dépasse largement le cadre de cette discussion, le sujet est déjà abordé en long en large et en travers sur les différents forums.

Si le budget n’est pas un problème, Z-Wave sans hésiter. D’un point de vue technique et catalogue de choix des fonctions, c’est le meilleur protocole.
Si le budget est un problème, alors ZIgbee ou Wi-Fi.
Dans tous les cas, l’immense avantage des micro-modules par rapport à une installation centralisée filaire, c’est de pouvoir faire croitre son installation au fur et à mesure de ses besoins et de son budget, donc de lisser la dépense (et le temps investi…)

Remarque sur le choix de la box/logiciel : Jeedom a un gros problème (tout comme Home Assistant ou Domoiticz, bref toutes les solutions open-source) : c’est d’utiliser la libraire OpenZwave, qui ne supporte pas 100% du protocole Z-Wave. Dans la majorité des cas, ça ne sera pas un souci, mais dans certains cas particuliers (genre les volets BSO, problème très connu, mais pas que) c’est carrément bloquant.
Pour palier à ça, certains utilisent une box en passerelle qui ne sert qu’à gérer le Z-Wave, par exemple une petite Fibaro HC Lite qu’on trouve à 100€ maintenant. Architecture pas forcément pertinence pour débuter, mais ça le devient quand on soit fiabiliser une grosse installation de quelques dizaines de modules Z-Wave.

Méfie toi du Raspberry PI aussi, enfin plutôt de la carte SD, qui finira par cramer… entre 3 mois et plusieurs mois.
Tu auras vite fait de la remplacer par un SSD externe, donc des câbles qui pendouillent, peu fiables, couteux, etc… du coup, si tu envisages une installation sérieuse, prévoie de passer plus ou moins rapidement sur un serveur plus pérenne, comme la Jeedom Smart, ou bien carrément un NUC.

Je vois à tes questions que tu débutes totalement, prend bien le temps d’étudier le marché, les protocoles, les modules, les box/logiciels, les avantages et inconvénient de chacun.
La solution parfaite n’existe pas, tout est affaire de compromis, ou plutôt d’adéquation à ses propres besoins.
La meilleure source de documentation sont les forums, mais c’est très chronophage…

PS : pour le tableau électrique, tu as aussi les modules Qubino sur rail DIN, certains préfèrent cela aux modules Fibaro enfichés sur un support Eutonomy, c’est encore plus propre.

Une fois de plus merci pour tes précieux conseils.

Effectivement, je débute complètement en domotique et c’est bien pour cela que j’ai besoin de conseils.

Je suis parti sur le Raspberry PI car c’est un micro PC et j’y voit l’avantage de pouvoir mettre autre chose que Jeedom. J’ai de bonnes connaissances en informatique donc j’avais déjà quelques idées en tête d’utilisation du PI. Je connais le problème des cartes SD qui crament, c’est malheureusement plus un problème de configuration qui fait que la carte SD est sur sollicitée et qu’il faut faire plutôt travailler la RAM.

Je prends en compte ce que tu me dis en tout cas et je vais étudier la possibilité de passer sur une autre box (en tout cas quelque chose fiable) et les soucis liés à OpenZwave.

Pour le rapport qualité/prix, c’est assez subjectif mais j’entends par là la fiabilité, la durée de vie, la consommation, le support en cas de panne, …

J’ai un budget initial assez conséquent donc je compte m’équiper avec une solution qui tient la route même si je dois limiter le nombre de modules dans un premier temps et continuer à faire grossir l’installation progressivement.

Travailler en RAM, oui absolument, encore faut-il savoir le configurer, ce n’est pas le fonctionnement de Linux / Jeedom de base.
Perso sur mon RPI 1er modèle, après avoir cramé une carte SD en 3 mois, j’ai ensuite tout configuré pour travailler en RAM justement. Et depuis toutes ces années, le RPI tourne toujours comme un charme.
Ce n’est pas Jeedom, mais une application maison avec une base SQL pour compter des impulsions (compteurs électrique / eau / etc), donc des écritures permanentes.
Bref, c’est possible, mais pas simple, en tout cas comme je le disais, ce n’est pas le fonctionnement par défaut, donc il faut mettre les mains dedans.

Les modules Fibaro sont dans l’ensemble ultra fiables (si on exclus les modules mal-nés comme l’Intercom).
Tous les micromodules sont justement bien fiables, perso j’en ai un seul qui a cramé sans raison apparente (un dimmer v1), sur l’ensemble de mes modules (je ne sais pas exactement le nombre de Fibaro, même si ils sont en majorité sur les 92 modules Z-Wave de mon installation)

Les modules Z-Wave chinois n’ont évidemment pas ce niveau de fiabilité. Quand tu vois le Wall Plug de chez Neo Coolcam, parfaite copie (en apparence) du Wall Plug de Fibaro, dont les utilisateurs se plaignent massivement sur les forums des pannes prématurées, tu comprends que la différence de prix est justifiée.
Mais attention, les chinois savent aussi faire de la qualité. Je pense à MCO Home, qui s’est spécialisé dans les sondes de mesure de la qualité de l’air, qui font de très bons produits (Fibaro a d’ailleurs signé une alliance commerciale avec eux)
Parmi les bonnes marques, on peut aussi citer Aeotec par exemple. Mais dans l’ensemble, les constructeurs qui proposent du Z-Wave, sortent généralement des produits qualitatifs (= fiables, solides, qui fonctionnent bien, etc)

Pour le support en cas de panne, c’est simple, tu as les 2 ans de garantie légale, et c’est à ton vendeur de te les reprendre. Attention certains vendeurs malhonnêtes / casseurs de prix ne jouent pas le jeu. Domadoo est bien sûr hyper réglo.

La consommation, il faut compter environ 0.5W par micromodule.
Ma consommation “talon” de la maison a augmenté depuis que j’ai installé la domotique, dûe au nombre de modules branchés 24/7.
Mais en contrepartie, la gestion avancée du chauffage, principale poste de dépense, m’a permis de faire des économies considérables, tout en améliorant le confort (la bonne température au bon moment). Donc objectif rempli.

Bonjour,
Merci à vous 2 pour ces échanges constructifs pour un débutant comme moi :smiley:
Je rebondis sur le sujet des modules rail DIN que ce soit FIBARO ou QUBINO : quelles sont les différences d’installer les modules sur le tableau ou derrière chaque interrupteur ?? 1 module sur le tableau électrique permet de gérer l’ensemble d’un circuit d’éclairage là où un micromodule par interrupteur permettra de gérer chaque ampoule indépendamment ?? Merci par avance pour cette éclaircie !
Damien.

En général, l’installation des modules au tableau n’est tout simplement pas possible, comme je le disais plus haut, tu ne vas pas avec un module couper toute une ligne, ça reviendrait à couper un disjoncteur et tout ce qu’il y a derrière.

En outre, tes interrupteurs muraux sont… au mur !!! Donc forcément, c’est bien là qu’il faut que tu installes le micromodule si tu ne veux pas devoir tirer des km de câbles entre les interrupteurs et ton tableau.

En fait, si tu en arrives à vouloir (et pouvoir) centraliser tous tes modules au tableau, et tirer des câbles en étoile depuis le tableau vers chaque interrupteur, prise, et plafonnier, alors le choix du Z-Wave (ou tout autre protocole radio) est une erreur, et il faut faire une vraie installation filaire (KNX, IPX800, etc)

Comme je le disais plus haut, on installe les modules Z-Wave au tableau uniquement dans certains cas bien spécifiques (remplacement d’un télérupteur est le cas le plus courant)

Par ailleurs, trop de modules collés ensemble pourrait potentiellement amener des problèmes d’interférences radio.
Le Z-Wave est un protocole radio maillé, qui a été conçu dès le départ pour être éparpillé tout autour de la maison, c’est comme cela qu’il fonctionne le mieux (plus on met de module, mieux ça marche). C’est un concept important à comprendre, mais qui ne coule pas de source tant nous sommes conditionnés par le Wi-Fi qui fonctionne à l’exact opposé (plus on met d’appareils sur le réseau, plus on a des problèmes…)