Choix dans installation domotique

jeedom
fibaro
z-wave
eedomus
knx
Choix dans installation domotique
0

#1

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur le forum, alors je commence par me présenter

Je m’appelle Alexis je vie en Sarthe (72), je suis électricien de formation et j’ai 24 ans.

Je viens aujourd’hui a vous car j’aimerais me lancer dans la domotique que cela soit personnel ou professionnel. Déjà commencer par chez moi ensuite faire l’installation pour des clients avec une formation sur l’utilisation de leur maison (Enfin pour le coté “pro” c’est vraiment sur du long terme je n’ai pas de formation domotique pour l’instant et je n’ai pas pratiqué je me vois mal pour l’instant prétendre être “domoticien”).

Cela fait plusieurs semaine que je regarde par ci par là tout ce qui existe dans le domaine de la domotique et voilà j’aimerais avoir l’avis de personnes travaillant dans le domaine ou simplement de passionné qui en savent long.

Voici ce que je sais et ce que je pense pour l’instant :

  • Il existe 2 type de connexion le sans fil et le filaire avec tout deux différent protocoles qui existent.
  • Au début je me suis pas mal penché sur le sans fil avec le Z-wave notamment et avec comme passerelle la Eedomus ou la Jeedom les deux m’attire beaucoup je n’ai pas encore fait de choix. Ce qui me semble intéressant avec le sans fil que cela soit dans du neuf ou dans de la rénovation c’est que l’on garde tout le système électrique de la maison de base, juste en rajoutant les modules nous ne touchons pas à l’installation électrique de base.
    Surtout le sans fil m’attire sur sa simplicité d’installation (Les modules directement dans les interrupteurs / les caméras à alimenté puis la connexion se fait toute seule / Les capteur sans fil et sans pile sur le enocéan …)
  • On ma déjà dit pas mal de chose sur le sans fil. C’est très fiable avec les nouveaux protocoles (Le Z Wave + par exemple). Mais on ma également dit que cela n’était pas très fiable sur du long terme et que cela ne remplacerait jamais du filaire.
    Je n’arrive pas a savoir de qui de quoi.
  • En ce qui concerne le filaire pour l’instant je ne m’y attarde pas car je pense que c’est assez hasbeen, tout ramener au tableau pour uniquement gérer par “automate” je trouve ca assez “préhistorique”. Je me trompe peut être. (Je parle surtout d’habitation dans le tertiaire ou l’industrie passer uniquement par du sans fil me semble être impossible tout dépend des infrastructures).
  • Certains me diront sur du neuf passe par le filaire tu as la possibilité de passer tout les câble donc fait le et en rénovation passer par le sans fil. Je suis d’accord sur un point en rénovations le sans fil est une bonne alternative pas besoin de re faire tout le câblage de la maison. Mais je pense que sur du neuf le sans fil reste bon car nous gardons les deux installation l’installation électrique de base de la maison plus l’installation domotique sans fil on a toujours le contrôle sur les deux (même si je sais que le but est de ne plus rien contrôler, que tout se fait automatiquement, mais si une panne du système domotique intervient pour n’importe qu’elle raison (module en panne ou box capricieuse) nous pouvons encore allumer ou éteindre les lumière ou ouvrir et fermer les store par bouton).
  • Ensuite pour le prix j’ai cru remarquer qu’une installation sans fil est moins onéreuse.

Vous me direz pour chez toi fait comme bon te semble si on touche un peu on s’en sortira toujours je suis d’accord. Mais si je pose toute ses questions ce qu’a l’avenir j’aimerais proposer ses services a des gens pas apte a installer a programmer ou a créer des scénarios mais voulant quand même avoir de la domotique chez eux donc j’aimerais savoir ce qui est le plus fiable ce qui est le plus pratique d’utilisation et le plus pratique d’installation.

Merci de me lire. Merci de prendre le temps de me répondre.
Merci pour tout.


#2

Bonjour Alexis,
Je viens de faire construire en Sarthe et j’utilise du filaire (à l’exception de l’éclairage HUE) dans ma maison, plus précisément l’IPX800 de CGE.
Les raisons qui m’ont poussées à utiliser du filaire sont multiples car notamment avec le sans-fil, il n’y a pas (encore) de normes comme tu peux l’avoir avec le Wi-Fi ou encore le Bluetooth. Chacun y va de son protocole (Z-Wave, Zig-Bee, EnOcean…). Si tu veux passer pour une raison ou une autre d’un protocole à l’autre, mis à part à utiliser une passerelle, tu dois changer tous tes modules.
En construction neuve, si tu utilises du câblage blindé, tu peux y faire passer ce que tu veux, du réseau IP (caméras en Poe, interfaces de contrôle…) ou encore interrupteurs, capteurs, sondes de température et le tout toujours sans piles.
Ce n’est pas pour rien, si l’industrie privilégie le filaire pour sa fiabilité.
Après en rénovation, je conviens que le sans-fil est à privilégier pour les facilités d’installation que cela apporte.

Enfin, concernant ton métier d’électricien, si tu es à ton compte ou si tu le deviendras. Ton intérêt financier et pour la maintenance minimum que cela pourra t’apporter est plutôt de vendre du filaire.
Tout ceci n’est que mon avis personnel mais je suis certain que tu trouveras des avis contraires au mien.
A+
Dimitri


#3

Merci Dimitri de ta réponse,

Je suis parfaitement d’accord avec toi.
Mais voila l’installation du filaire, KNX ou LOXONE ou d’autre, demande de la formation Hard et Soft.

Pour commencer dans la domotique je me vois très bien proposer une solution sans fil a budget réduit en fibaro l’installation et la config je peut l’assurer mais ouais le filaire il me faut de la formation.
Quel est ton avis sur le fait que je propose du sans fil en réno comme en neuf dans l’immédiat ?

Merci d’avance. Je n’ai pas d’entourage dans la domotique, juste en parlant de domotique autour de moi je passe pour un OVNI les gens se souviennent de la domotique a ses début (TRES TRES Chère et pas stable du tout, et utilisation difficile) tout cela a changé je pense qu’il y a un coup a jouer, on est très en retard en France la dessus;

Je veut juste des avis de personne qui connaissent et utilise de la domotique tout les jours.

Merci encore


#4

Salut Alexis,

Tu abordes dans ton poste une problématique générale du marché de la domotique nouvelle génération.
D’une perspective pro , cette nouvelle domotique est à la croisée des chemins entre deux approches.
En caricaturant un peu (mais pas tant que ça) :

  1. Approche électricien traditionnel
    Philosophie en mode chantier, je vends le maximum de temps et de matériel en une fois et j’espère ne jamais revenir sauf rénovation.
    Je vends le plus de filaire possible et du matériel fermé/propriétaire que je maîtrise bien depuis des années afin d’éviter tout problème sur les 20 prochaines années.
    Mon matériel pro empêche le client de comparer et de faire évoluer lui même sans connaissance avancé son installation.
    Marge importante one shot sur le matériel et le service, pas de modèle de revenu récurrent.
    Matériel peu ou pas connecté, pas de notion de maj, deploy and forget.

  2. Approche IT (informaticien, réseau, système)
    Philosophie en mode service, j’intéresse le client par un déploiement rapide et peu cher , sur des produits sans fil/connectés de dernière génération.
    Je proposes ensuite du service via maintenance ou ticket pour les maj, faire évoluer en permanence l’installation, configurer les scénarios au fil du temps , etc…
    Tu dois pouvoir vendre et t’adapter à l’existant et beaucoup de produits du marché
    Marge faible sur le matériel, notamment grand public, beaucoup de déplacement et petites prestations horaires.
    Possibilité de maintenir à distance via télégestion

Le problème du domoticien 2.0 , c’est qu’il doit avoir ces deux profils…et c’est extrêmement rare. Ceux qui l’ont vont évidement s’orienter vers du haut de gamme et du tertiaire et seront inaccessibles aux clients résidentiels dont la demande ne fait qu’augmenter.

D’un point de vue business, la demande pour l’approche 2 va être de plus en plus importante car elle a la meilleure perception du particulier, mais si tu veux gagner des sous (il faut bien !!) l’approche 1 sera sans commune mesure plus rentable et beaucoup moins chronophage que de gérer des centaines de particuliers qui t’appelle tous les jours pour des problèmes de piles , de config, ou de scénarios foireux

Pour la partie sans-fil , ma vision (très personnelle) des protocoles sur lesquels te former pour les le résidentiel dans les prochaines années :

  1. Pour les capteurs : le zigbee sans hésiter (xiaomi, ikea, hue, etc…)
  2. Pour le reste WIFI et Zwave, je pense que le WIFI va s’imposer très rapidement pour le grand public.
  3. Contrôleur : eedomus à des clients qui veulent être un peu autonome, Jeedom pour ceux ou tu gères tout de A à Z

Toujours avis perso, si j’avais la chance d’avoir un solide background + diplôme en elec , je partirais sur deux pistes pour une belle carrière :

  1. Je me spécialise KNX ou loxone , j’attaque ma clientèle haut de gamme et je ne fais que ça, je ne perds pas mon temps avec le reste.

  2. Je viens compléter mes compétences en elec par du réseau résidentiel et du WIFI (très important), je me focus sur une solution unique d’alarme ouverte connectée + une solution unique de domo dont je maîtrise le système / dev (jeedom par exemple ou autre , mais une seule ), et j’essai de prendre des marchés avec mon profil complet.
    Si tu sais faire elec - alarmes - réseau/WIFI/sécurité - caméra - domotique - objet connecté sur un même client pour un prix raisonnable , tu vas intéresser du monde…

Dernier point, sur du neuf , sauf à avoir une très très bonne raison, faut faire du filaire.
Idéalement toujours prendre du protocole ouvert pour pouvoir le piloter via API ou pour le sans fil ne pas avoir à changer tous les modules si tu changes le contrôleur.
Idéalement éviter le cloud (sauf si le gap de confort est supérieur au risque)
1ère couche automate (ex : IPX800 / KNX, 20 ou 30 ans)
2ème couche contrôleur connecté (ex : jeedom, eedomus , 3 à 10 ans)
3ème couche IHM (ex : google home, amazon echo,etc… 1 à 3 ans)

++


#5

Vraiment top ta réponse merci infiniment.
Trois mois ont passé et je suis entièrement d’accord avec toi.
KNX c’est fiable le sans fil aussi. Faut trouver le juste milieu et adapter à chaque client.

Merci encore :slight_smile:


#6

alors finalement tu t’es lancé ? tu as passé des formations ? Tu as fait quel type d’installation ?


#7

Pas encore tout à fait lancé. Je veut faire les chose bien.
Je vais passé la formation Fibaro pour pouvoir être installateur agréer Fibaro. Et je vais voir pour faire la formation KNX pour être partenaire.
Et en installation pour l’instant j’ai juste fait chez moi tout en Fibaro. Pas simple de m’investir plus pour l’instant avec mon travail actuel mais je suis sur la bonne voie.

Merci de l’intérêt que tu me porte :slight_smile: